KikouBlog de Land Kikour - Avril 2012
Land Kikour

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2012

100 bornes, ça c'est fait :-)

Par Land Kikour - 16-04-2012 19:13:36 - 36 commentaires

 Voici le petit résumé d'une journée de course à pied à Belvès.

Le 14 avril 2012 se déroule les Championnats de France des 100km à Belvès. C'est aussi la tentative de ma 1ère marque sur un ultra route, plutôt habitué aux ultra courses vertes, il me tarde de me tester sur ces très belles routes périgourdines, qui n'en restent pas moins très vertes, on trouve aussi un très beau terrain de jeu sur le bitume.

Ces 100 km ne me font pas plus peur que ça, j'ai confiance malgré mon abandon lors de l'Ecotrail 80, il y a 3 semaines. Je ne sais pas pourquoi mais je suis certain de les terminer en espèrant flirter avec les 10h, je n'aime pas ces excés de confiance mais c'est comme ça !!

8h sonne le départ, il fait très frais, quelques ondées sont annoncées, je prends la route en compagnie d'Alex Forest, 300 m le voila déjà parti à 13 km/h, il finira 26éme en 8h43...Chapeau

Pas question de me griller, j'adopte un rythme règulier en espérant passer le marathon en 4h maxi, c'est ce qui se réalisera pile poil. C'est aussi l'endroit ou je récupère Jihem mais il ne s'accroche pas préférant conserver son allure.

Passage à Sarlat soit le 50ème qui annonce aussi le retour à Belvés, l'envie d'en terminer à Sarlat me traverse l'esprit ? En fait depuis le 48ème km, je ne suis pas au mieux, une  lassitude morale, les jambes sont pourtant bonnes ? Bizarre, cette sensation.

Le retour s'annonce donc un peu plus compliqué mais je relance la mécanique de façon automatique en ayant des pensées positives, je vais rester sur une moyenne de 9,5-10km/h, en tentant de m'accrocher, quelques 20 km soit jusqu'au 70ème, à Laurence Suisse qui avait gagné ici même en 2009 en 9h27. Son allure, sa foulée sont un exemple d'efficacité. 

A 30 bornes du final, un bon coup de mou physique cette fois, les quadris sont devenus durs comme le bitume des ces routes qui longe la Dordogne, on est souvent seul, les lignes droites de 2 km semblent en faire 10, le temps entre chaque ravitaillement s'allonge aussi et pourtant ils sont toujours distant de 5 km bref les affaires se compliquent. 

Au 80ème km, je peux encore terminer sous la barre des 10 h mais je comprends très vite que les minutes s'effritent beaucoup plus vite que mes foulées devenues lourdes. J'adopte donc un rythme qui va me permettre de limiter la casse en m'empêchant de marcher.

98ème, la montée à Belvès est annonçée par le speaker, en 1800 m on passe de 85m à 160m, je la redoute depuis le 2 ème km et oui on la descend en début de course. 9h53 de course, au pied de la bosse, je franchis la ligne d'arrivée à 18H07 soit 10h07 de course pour une moyenne de 9,87 km/h. une bien sympathique ambiance entoure mon arrivée avec des applaudissements chaleureux et sincères.

Je retiens de cette course que la route me convient très bien, j'y retrouve des repères de l'ancien cycliste que je suis. Bref, plutôt satisfait. Un lendemain de course parfait, petites douleurs aux quadris de circonstances mais la récupération s'annonce excellente.

J'aime les plans sans accrocs !!

A bientôt pour la suite de mes évenements sportifs ...


 

Voir les 36 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.19 - 37063 visites